Conférence: «Une ingénieure au service des acrobates» au Coeur des sciences

13 Octobre 2016
Durée :
52:39

Une conférence de Marion Cossin, Université de Montréal et École Nationale de cirque.

Suspendu à 30 mètres du sol, l’acrobate s’élance, retient sa respiration et se jette subitement dans le vide pour se raccrocher in extremis à son trapèze. Parmi les arts du cirque, les voltiges aériennes sont les plus dangereuses : pas question d’avoir un équipement mal adapté. Marion Cossin, ingénieure en biomécanique s’est donné comme mission de garantir la sécurité des athlètes. Plus de 200 mesures, prises lors des entraînements, lui ont permis d’évaluer les forces en cause et les chocs subis par les athlètes. Elle est fière aujourd’hui d’offrir un outil qui aidera les acrobates pour que le spectacle continue en toute sécurité!

Marion Cossin est candidate au doctorat en génie biomédical à l’université de Montréal et à l’École Nationale de cirque.

Retour en haut de page